On connaissait l’atoll polynésien de Rangiroa pour son monoï, son océan turquoise et ses spots de plongée, mais beaucoup moins pour sa production viticole. Et pourtant, l’atoll corallien produit un vin unique au monde, le blanc de corail, issu du cépage carignan.

Élaborer un vin au cœur de la Polynésie française, tel est le pari fou que s’était lancé Dominique Auroy au début des années 90.

Le lieu n’a pas été choisi au hasard, c’est le fruit de longues années de recherches car aucune culture de ce type n’avait été entrepris en Polynésie et de surcroît sur un atoll.

Les premiers cépages furent importés en 1992 pour subir notamment des tests d’acclimatation et pour choisir le lieu le mieux adapté parmi les différents archipels de Polynésie.

C’est finalement sur un petit motu de l’atoll de Rangiroa, à quelques minutes en bateau du village de Avatoru, que le vignoble est implanté…

Rangiroa

Le domaine « Ampélidacées » fut créé après de longues années d’études et de recherches. C’est au total 11 hectares de vignes qui sont cultivées sur le récif corallien à 100 m du lagon et à 400 m de l’océan Pacifique. Un terroir inédit qui a permis au fil des années de développer un vin d’exception aux couleurs et aux saveurs des îles polynésiennes.

L’archipel des Tuamotu possède un climat chaud avec une température moyenne d’environ 26 °c, un milieu naturel agréable pour les vignes permettant d’obtenir deux récoltes par an (en mai et novembre). Il faut toutefois savoir qu’il n’y a ni source, ni rivière, ni lac et la moyenne des précipitations est d’environ 1 400 mm par an dans les atolls des Tuamotu. L’irrigation est rendue possible grâce à des puits creusés au point le plus bas de la parcelle jusqu’à la nappe. Une logistique assez lourde qui fait de ce vin un produit rare.

Les 1ères bouteilles de ce vin de Tahiti ont été produites en 2000 à partir de cépages qui se sont imposés après de nombreux tests : l’Italia, le Carignan et le Muscat de Hambourg. Aujourd’hui, le Domaine Dominique Auroy produit des dizaines de milliers bouteilles/an de vins blanc et rosé.

Trois vins blancs et un vin rosé issus de différents cépages sont proposés :

  • Le blanc de corail avec des notes exotiques de mangue, d’ananas, de banane confite et de subtils arômes de lychee et de papaye.
  • Le clos du récif qui s’ouvre sur des notes de tilleul et de verveine avec une pointe épicée d’agrumes et une
    trame légèrement boisé, soutenue par une note minérale corallienne.
  • Le blanc moelleux aux arômes de miel, de clémentine, et d’orange amère et des accents de mandarines.
  • Le rosé nacarat avec des arômes de melon, de framboise et de groseille très expressifs.

Vous avez envie de mettre une touche d’exotisme à vos fêtes de fin d’année ? Pourquoi ne pas servir une bonne bouteille de vin de Tahiti sur votre table de fête ? Ainsi, vous serez sûr d’épater vos convives !