Sharkbanz et l’entreprise Australienne d’accessoire Surf Modom ont lancé le tout premier dispositif grand public capable de repousser les requins.

SharkBanz a récemment créé un bracelet portant un petit boitier capable de repousser les requins. Cette technologie a été testée par deux experts, fondateurs de Shark Defense, sur dix des espèces de requins prédateurs les plus connus. Le résultat paraît satisfaisant. En faite, le bracelet comporte un système magnétique destiné à perturber le champ magnétique des squales et les tenir à distance. Cependant, l’efficacité des aimants est très courte (2 mètres autour du leash). La technologie ne garantie donc pas la protection totale du surfeur mais bien une prévention du danger, un peu comme un gilet par balles. De plus, la sureté que le bracelet apporte peut vite être brisée par un requin qui attaque à grande vitesse, c’est le cas du requin blanc. Efficace jusqu’à 200m de profondeur et dépourvu d’une batterie à recharger, SharkBanz garantit un système durable et sûr.

SHARKBANZ

Du coup, la marque australienne Modom a lancé des leash dont la technologie SharkBanz est montée au niveau de la cheville. Plusieurs surfeurs de renom ont déjà adopté le Shark Leash, comme le surfeur de gros Mark Mathews ou le pensionnaire du World Tour Jack Freestone ainsi que sa compagne, Alana Blanchard. Mark Mathews a d’ailleurs déclaré : « ce qui m’inquiète le plus c’est ce qui nage sous moi. La peur d’une attaque de requin est une des premières peur pour la plupart des surfeurs, et tout ce qui peut réduire ce risque est inestimable ».

Looking towards Friday and some pumping south swell in the Americas! #reducetherisk #dawnpatrol

Une photo publiée par Sharkbanz (@sharkbanz) le

 

A la fois utile, pratique et plutôt pas vilain, ce bracelet permettra en tout cas de sauver des vies si son efficacité est prouvée sur des humains. Pour la pratique, on vous laisse faire le test !

 

Cet article t’a plu ? Fais-le suivre à tes potes et n’oublie pas de rejoindre la page Moove sur Facebook