Qui, aujourd’hui, n’a jamais entendu parler de la fameuse citrouille d’Halloween, celle que l’on évide pour y sculpter un visage grimaçant éclairé par une bougie ? Mais d’où vient cette idée saugrenue de creuser un cucurbitacée en forme de visage effrayant et d’y coller une bougie dedans ?

Dans un vieux conte Irlandais, Stingy Jack était un vieil avare, ivrogne, méchant et égocentrique. Il était tellement mauvais que même le Diable en avait entendu parlé et décida de lui rendre une petite visite.
Un soir, alors qu’il était dans une taverne, le diable lui apparût et lui réclama son âme.

Jack demanda au diable de lui offrir à boire, un dernier verre avant de partir pour l’enfer. Au moment de payer, le Diable se transforma en pièce de six pence que Stingy Jack s’empressa de fourrer dans sa bourse qui contenait déjà une petite croix en argent !

Prisonnier, le diable fut incapable de reprendre sa forme véritable et se vit contraint d’accepter le marché que lui proposa Jack : ne pas revenir le chercher avant 10 ans.

Du genre ponctuel, le diable retrouva donc Stingy Jack 10 ans plus tard sur une route de campagne. Jack lui dit alors : «Cette fois je vais venir, mais d’abord pourrais-tu cueillir une pomme de cet arbre pour moi ?». Tandis que le diable grimpait aux branches du pommier, Jack sculpta une croix sur le tronc. Coincé de nouveau le diable promit une fois encore de laisser Jack tranquille en échange de sa liberté.

Sauf que Stingy Jack était malin, pas immortel. Un certain 31 Octobre, l’âme fraichement morte de Jack se présenta devant le Paradis dont les portes restèrent closes en raison de sa mauvaise vie sur Terre.

Descendu aux enfers, Jack rencontra le Diable qui vit là l’occasion rêvée de se venger de ce vieux gredin et lui refusa aussi l’entrée.

Mais que vais-je faire ? demanda Jack
Retourne sur tes pas ! lui répondit le diable en lui jetant un morceau de charbon ardent pour éclairer son chemin.

Depuis, l’âme de Jack erre, une lanterne creusée dans un navet pour abriter son bout de charbon infernal à la main, en attendant le jour du jugement dernier…

Jack O’Lantern était né !

Et comment est on passé du navet à la citrouille pour Jack O’lantern ? En 1845, une grande famine s’abattit sur l’Irlande et près de 2 millions d’irlandais quittèrent le pays. Nombre de ces exilés trouvèrent refuge en Amérique… où les citrouilles étaient beaucoup plus facile à trouver que les navets !