Chaque année, c’est The Place To Be. Le festival Coachella, en plein milieu du désert de d’Indio en Californie a annoncé sa programmation 2017. Entre Kendrick Lamar, Beyoncé et les Red Hot Chili Peppers, une foultitude de Frenchies est annoncée. Cette 18ème édition se tiendra une nouvelle fois sur deux weekends, du 14 au 16 avril et du 21 au 23 avril 2017.

Cocorico ! Encore une fois, nombreux sont les Français à pouvoir se vanter d’être invités à se produire à Coachella, l’un des rassemblements people et musicale le plus attendu de l’année. L’année dernière, le festival a rassemblé 200.000 spectateurs sur deux week-ends et généré 84 millions de dollars de recettes. Il faut dire que Sia, Drake, Calvin Harris et AC/DC étaient de la partie. Cette année, on pourra compter sur le duo Justice, déjà annoncé dans plusieurs festivals français cet été pour défendre en live son tout nouveau disque Woman, Brodinski, la révélation Kungs, Madeon, Breakbot ou encore DJ Snake. Certains peuvent déjà croire à la venue surprise de Justin Bieber pour chanter leur tube « Let Me Love You ». Vous l’aurez compris, c’est donc la french touch qui est à l’honneur. Mais pas que…

En effet, le tandem PNL est lui aussi annoncé. Il pourrait créer le buzz là-bas, comme il l’a déjà fait en métropole l’an passé avec l’album Dans la légende qui a brisé plusieurs records sur les sites de streaming. C’est incontestablement LA surprise de cette 18ème édition qui se déroulera, comme toujours depuis 1999, en Californie (Empire Polo Field d’Indio), du 14 au 16 avril puis du 21 au 23 avril.

Les trois têtes d’affiche de Coachella 2017 sont Kendrick Lamar, déjà vu l’an dernier, les Red Hot Chili Peppers et Beyoncé, qui s’y produira pour la première fois en solo. On se souvient de ses apparitions lors des concerts de son époux Jay-Z (2010) et de sa petite sœur Solange (2014). Pêle-mêle, les autres noms révélés sont alléchants : The xx, dont l’album I See You sera bientôt disponible, Dillon Francis, Jagwar Ma, Empire of the Sun, Phantogram, Banks, le rappeur Future, Bon Iver, New Order ou, plus surprenant, Hans Zimmer. Enfin, la Néo-zélandaise Lorde opérera son come-back, elle qui a récemment confirmé qu’elle donnait les dernières retouches à son deuxième album.

Une photo publiée par Coachella (@coachella) le