Nous sommes tous d’accord. Burning Man signifie l’homme qui brûle. Mais bon à partir de ce constat là nous n’en savons pas plus. Si tu n’as jamais entendu parlé de ce festival, ce post est pour toi.

Chaque année, pendant une semaine, ce festival improbable rassemble dans le désert du Nevada designers alternatifs, artistes en tout genre, hippies chics et patrons de la Silicon Valley…

C’est Woodstock et la Biennale de Venise réunis, la ruée vers l’Ouest et la plus grande Rave Party du monde : c’est Burning Man, le festival qui surpeuple chaque année le désert du Nevada, ou l’expression la plus anarchique de l’optimisme américain. Un concentré de l’énergie pure de la côte Ouest et de l’immense richesse des États-Unis.

burning-man-

Fondé à San Francisco en 1986, Burning Man est une concentration artistique qui se tient chaque année la semaine précédente du Labour Day (férié aux USA) dans le désert de Black Rock dans le Nevada. Pendant une semaine, elle devient l’une des villes les plus peuplées de cet état de l’ouest américain en attirant près de 70.000 burners, nom donné aux festivaliers. L’apothéose du festival a lieu samedi et dimanche soirs, lorsque le « Man » et le « Temple » sont brûlés. D’autres œuvres subissent le même sort, les organisateurs souhaitant souligner la brièveté des choses et favoriser la renaissance des œuvres en vue de l’édition suivante. Dix préceptes régulent la vie à Burning Man, dont l’absence d’argent, le don aux autres et le respect de l’environnement. À quelques exceptions près, tout ce que vous voyez à Burning Man est l’œuvre des participants; certains dépensent des sommes folles sur fonds propres pour le simple plaisir d’offrir. Par ailleurs, l’organisation interdit la présence de tout sponsor ou de toute marque commerciale.

Comme les autres villes du globe, Black Rock City est quadrillée en rues. Les axes verticaux sont divisés en heures (de 01h à 10h00) et les sentiers horizontaux en lettre de l’alphabet (de A à L). Le moyen de locomotion le plus utilisé est le vélo (customisé), mais il n’est pas rare de croiser des véhicules mutants à deux ou quatre roues, en forme de rhinocéros, bateau pirate ou vaisseau spatial. Isolée, la ville dispose de centres médicaux (de premiers secours), d’une police (discrète), de son skate-park et même d’un aéroport.

Burning Man2

De l’extérieur, le festival est une énigme. Sur place, aussi. Enorme fourre-tout interdisciplinaire, Burning Man fait la part belle à l’expression artistique sous toutes ses formes. Tout d’abord, sache que tout ce que tu y verras est le fruit du travail des festivaliers. Certains dépensent parfois sans compter pour contribuer à la vie de Black Rock City. Et pour mieux s’orienter, un guide d’une centaine de pages reprend les différentes activités proposées quotidiennement. Cela va de la douche collective à un contest visant à déterminer qui mettra le plus d’ambiance sur le dance floor. Les plus studieux suivront une conférence sur les Bitcoins. Les plus déjantés iront se battre dans le démoniaque Thunderdome.

Voilà, le décor est planté et tu sais maintenant ce qu’est le Burning Man. Si tu souhaites vivre l’expérience Burning Man, le Nevada ne constitue pas l’unique point de chute. Depuis plusieurs années, de nombreux événements labellisés « Burning Man » ont vu le jour sur les cinq continents. Le plus connu est sans doute AfrikaBurn qui se déroule depuis 2007 à la fin avril dans le parc national de Twanka Karoo, en Afrique du sud. En Australie existe le Burning Seed qui se tiendra cette année du 28 septembre au 03 octobre dans le New South Whales.

????burning woman???? ???? by @derekblasberg

Une photo publiée par KATY PERRY (@katyperry) le

 

Cet article t’a plu ? Fais-le suivre à tes potes et n’oublie pas de rejoindre la page Moove sur Facebook