Le jeune DJ et producteur, révélation de la scène électro française des dernières années avec ses titres aux sonorités inspirées du monde entier, sera à Nouméa pour une date unique et exceptionnelle le mardi 5 décembre à l’Impala.

Du haut de ses 25 ans, Théo Le Vigoureux, alias Fakear ne cesse d’affoler les foules. De ses airs enfantins, Fakear possède tout des plus grands. Partageant son ADN musical sur toutes les playlists, le jeune DJ a su prouver son talent notamment avec les devenus célèbres « La lune rousse » et « Silver ». Sur des beats puissants, l’artiste tout droit venu de Caen apaise, chamboule et charme tous les sens. Il y a un an, Fakear dévoilait son premier album baptisé « Animal » et s’offrait les ondes comme terrain de jeu. Désormais reconnus de tous, le DJ se tient prêt à vous transporter vers des contrées toujours plus lointaines.

Sur les réseaux sociaux, Fakear décrit son dernier EP « Karmaprana », sorti au début du mois de novembre, comme étant quelque chose « qui parle de liberté », tout simplement. Après s’être associé à Rae Morris, AlunaGeorge ou encore Odesza, Fakear collabore sur Karmaprana avec l’Américaine Dana Williams et Jain, l’interprète des célèbres morceaux « Come » et « Makeba ». Fakear amène au successeur de son premier album un élan plus serein et pacifique avec des sonorités toujours plus lointaines.

Il sera en concert le mardi 5 décembre prochain à l’Impala.

Plus d’infos : Facebook

Fakear