Évoquer DPStream quand on parle de streaming, c’est un peu comme évoquer Apple quand on parle de Smartphone. Bon on exagère un peu, mais franchement, qui ne connaît pas DPStream le plus gros sites de Streaming vidéo et de série en ligne ? Présentation du site de streaming francophone le plus utilisé.

DPStream a refait son design il y a déjà un peu plus d’un an avec comme promis, pas mal de nouveautés. Au programme, nouvelles couleurs, nouvelle barre de recherche, nouveau logo, nouveaux filtres de recherche, le design a largement été repensé. Il est vrai que celui-ci laissait à désirer mais on doit avouer qu’on reste séduit par le choix des couleurs et par l’introduction d’une barre de recherche intelligente. Toutefois, de nombreux utilisateurs se sont plaints de la luminosité trop forte de ce nouveau design et réclament donc une « dark version ». Sur le forum du site, le staff promet que celle-ci est préparation. Cela s’annonce bien.

DPStream

Comme promis aussi, DPStream a sa version responsive sur mobile et tablette. Cette nouvelle version est encore en beta, vous rencontrerez surement quelques bugs. Par exemple, le filtre pour les Animes n’est plus disponible. Aussi, pas de nouvelle information sur la version « Premium » n’a été fournie. Pour le reste, notamment son catalogue, DPStream n’a pas changé. Il reste l’un des sites de streaming francophone les plus complets.

L’histoire de DPStream

Pour la petite histoire, DPStream est né après que Down Paradise soit tombé et a été racheté par Baruti Investments, une société basée au Bélize. Il compte aujourd’hui parmi les sites les plus visités en France et compterait environ 7 millions d’utilisateurs par mois !

Avant toutes choses, et contrairement aux apparences, DPStream n’est pas réellement un « site de streaming ». En réalité, il n’est qu’un index de liens, soumis par ses utilisateurs, en « Embed » (iFrame). En gros, il marche comme YouTube, sauf que les liens sont dédiés au streaming de films, séries, mangas, concerts et documentaires. Le concept est donc différent de celui de Full-Stream ou de Papystreaming, où les liens ne sont pas tous apportés par les utilisateurs. Conséquence ? Juridiquement, DPStream n’est pas illégal, puisque comme YouTube et DailyMotion, il est considéré comme un hébergeur (il tombe sous le coup de la LCEN). Plutôt cool, non ?

DPStream

DPStream : la navigation

Commençons par le commencement, et rendons nous sur dpstream.net. Tout de suite, une première chose nous embête, nous devons attendre quelques secondes le passage d’une publicité. Cela ne sera pas la première malheureusement, mais la navigation sur le site reste tout de même très faisable, et l’accès au catalogue bien possible. Il faut souligner que le site ne se finance qu’avec la publicité et que les utilisateurs sont bel et bien obligés de passer par là pour accéder au contenu.

Côté design, la nouvelle mise à jour remplace un design obsolète où il fallait connaître le site pour naviguer sans souci.

Le catalogue DPStream : Tout y est !

Et quel catalogue ! DPStream contient tout ce dont rêve tout utilisateur : derniers films et séries, documentaires, Mangas et concerts, dans toutes les qualités. Pour rappel, DPStream n’héberge effectivement aucune vidéo, et est en réalité un simple index superbement fournie, et soigné par la « communauté DPStream ».

Ainsi, nous trouvons des liens en tout genre, licites comme illicites. Ainsi, vous aurez accès à du contenu PureVid ou Exashare, mais aussi à du YouTube, Wat, DailyMotion, LoveMyVOD, Anime Digital Network (plate-forme légale Hadopi spécialisée dans les animes), ou encore aux concerts Evergig (plate-forme également approuvée par Hadopi). Tous ces liens sont soumis par les utilisateurs, en IFrame, et permettent donc de visualiser tout le contenu hébergé par d’autres services, mais tout en restant sur DPStream.

Dès lors, tout n’est donc pas gratuit sur DPStream, car les vidéos hébergées sur des plate-formes comme LoveMyVOD, renvoient à un compte dédié auquel il faudra souscrire. C’est aussi ce qui est cool sur DPStream. On y trouve de tout et pour tout le monde.

Concrètement, qu’est ce que l’on va pouvoir y voir ?

Et bien vous trouverez presque tout sur DPStream. Du dernier épisode d’Arrow au dernier Pixar, en passant par des films indépendants, des documentaires, des concerts, bref le catalogue est immense : 15.000 films, des milliers de séries et de mangas, plus de 4.000 documentaires et 1.000 concerts.

Statut juridique, Blog et absence de téléchargement

En naviguant sur le site nous tombons sur DPBlog, le Blog de DPStream, régulièrement mis à jour, traitant de divers sujets, tant sur la plate-forme en elle même que sur le streaming en général (blocage, actualités juridiques, …). D’ailleurs, nous trouvons un article intéressant sur les « cybersquatteurs », qui informe les raisons pour lesquelles dpstream.tv et dpstream.pw ne sont plus accessibles (Baruti a récupéré ces noms de domaine grâce à une procédure dédiée). Aussi, nous apprenons que la plate-forme assure répondre aux exigences de la loi, grâce à leur « procédure DMCA », et retirent ainsi les liens illicites de la plate-forme, à l’instar de la procédure présente sur des plate-formes comme YouTube ou DailyMotion.

DPStream

Le site possède même une procédure de notification de contenu illicite qui permet d’effectuer une demande de retrait d’un lien qui aurait été illégalement soumis par un utilisateur. Cette procédure conforte donc la position de DPStream face à la Loi pour la confiance dans l’économie numérique (encore faut-il que les demandes de retrait soient respectées).

En outre, DPStream a supprimé toute trace de téléchargement, ce qui rend son utilisation complètement sans danger pour l’utilisateur (même si Google fait souvent des siennes et bloque parfois l’accès au site). En effet, lorsque nous visionnons une oeuvre depuis un Player comme Purevid, nous pouvons apercevoir qu’aucune proposition de « download » n’est offerte. Contrairement à ses « concurrents » Papystreaming ou Full-Stream, DPStream ne propose uniquement du visionnage en streaming.

DPStream : Test et Avis

Dès lors, DPStream est un véritable trésor, de par son importante communauté, de son immense catalogue, mais également de par sa surveillance sur le site (suppression du download et retrait des liens litigieux grâce à leur procédure).

Avec un nouveau design au rendez-vous, et une publicité moins intempestive (mais tout de même trop présente), il est tout à fait logique que DPStream reste toujours le site de streaming préféré des français.