Pour sa trentième édition, le festival met les petits plats dans les grands et s’annonce comme complètement dingue. En témoigne les quatre installations totalement improbables qui donneront au Burning une dimension encore plus folle et démesurée. Les participants pourront admirer les oeuvres monumentales comme le 747 project, the Black Rock Lighthouse Service, The space Whales et Catacomb of Veils. En plus, cette année, petite nouveauté pour ceux qui ne pourront pas y être : un Live Stream !

Alors d’accord le Burning Man, c’est avant tout une expérience humaine au delà de tout. Le sable, la découverte, le partage, la création, apprivoiser l’inattendu… tout ça. Mais le Burning Man : il faut le voir pour le croire. Tant que tu ne l’as pas vécu toi-même, t’y connais rien. C’est comme ça. Et toi qui lis ce texte, tu n’es manifestement pas au Burning Man cette année. C’est du 28 août au 5 septembre, alors soit tu te décides à foncer au fin fond du Nevada, soit tu te contentes d’un léger aperçu. Après tout, c’est mieux que rien, et c’est surtout désormais possible : un live stream officiel est disponible via la page youtube « Burning Man », le voici ci-dessous.

En terme de dynamisme, c’est pas ce qu’on a fait de mieux. Mais comme le dit la description du live, « ça n’aura de cesse de s’améliorer ». D’ici là, de jour comme de nuit, on peut se rêver en burner.