Peu de temps après les attentats du 11 septembre et ses conséquences catastrophiques en matière de tourisme, la direction du Club Méditerranée de Nouvelle-Calédonie annonçait la fermeture prochaine de l’établissement.

Le Club de Nouméa, avait ouvert en 1979 et employait à l’époque près 160 personnes. C’était l’époque du Club Med à Nouméa et du boom touristique en Nouvelle-Calédonie

Le Château Royal transformé en hôtel Club, accueillait alors des touristes venus d’Australie, du Japon, de Nouvelle-Zélande mais également de métropole, dans une ambiance digne du film « Les Bronzés ».

L’aventure durera un peu plus de 30 ans avec le succès qu’on lui connaît.