Une seule Miss Nouvelle-Calédonie a pour l’instant été sacrée Miss France. L’unique succès d’une représentante de l’archipel remonte à 1977. Calédonienne d’origine polynésienne, Pascale Taurua a été élue Miss Calédonie en 1977 avant de porter la couronne de Miss France en 1978. Une écharpe à laquelle elle a renoncé six mois plus tard.

Le 28 décembre 1977, dans le mail des Mercuriales à Bagnolet, un grand jury, parmi lequel figurent Jean-Claude Boutier et Kiki Caron, décerne le titre de Miss France 1978 à l’une des cinquante-trois finalistes.

Pascale Taurua

Pascale Taurua sera la première Miss Calédonie élue Miss France. C’est un véritable triomphe que Nouméa réservera à Miss France. Accompagnée de motards, de majorettes et du groupe folklorique de Traput, la Mercedes décapotable dans laquelle Pascale avait pris place fut entourée de plusieurs milliers de personnes massées tout au long du parcours.

Puis très vite, le tourbillon des obligations mondaines. Le lendemain de son élection parisienne, la voilà en Belgique affairée à la promotion d’une grande marque de champagne. Puis la voici reçu au secrétariat d’Etat aux Dom-Tom. Au programme de l’année qui commence, une soixantaine de galas en Métropole, le Mexique pour Miss Univers, Londres pour Miss Monde, d’autres grandes villes européennes…

La belle Pascale va vite se lasser de cette vie. Le comité Miss France ne la protège pas de la violence des sunlights et du crépitement des flashs mais bien au contraire, elle va être utilisé comme un objet, pour les ambitions personnelles de Mme de Fontenay qui n’a aucun état d’âme. La célébrité tout en apparat qu’on lui offre devient bien lourde par la pression et les rapports de forces qu’elle va vivre quotidiennement avec son manager au grand chapeau. Finalement, Pascale refuse de partir à Londres pour défendre les couleurs de la France pour le titre de Miss Monde, ni même de Miss Univers à Mexico.

Pascale Taurua

Après six mois de règne, Pascale Taurua décide de rendre son titre. Sa première dauphine Kelly Hoarau refuse de la succéder. Sa deuxième dauphine Brigitte Konjovic accepte et récupère donc le titre de Miss France.

Aujourd’hui Pascale Taurua est devenue artiste peintre dans l’hexagone et reste la seule Miss Calédonie couronnée en métropole.

Cette année Andréa Lux a été élue Miss Nouvelle-Calédonie et figure déjà parmi les favorites de cette édition. Succédera-t-elle à Iris Mittenaere et sera-t-elle élue plus belle femme de France ? La réponse le 17 décembre sur TF1.

Miss France